Concours Aide-Soignant.e
Concours Aide-Soignant.e

Comment réussir les épreuves de sélection d'entrée en IFAS ?

Comment réussir le concours d'aide-soignant ?

118 votes : 4.4
​​
 
Pour exercer le métier d’aide-soignant, il est obligatoire d’avoir obtenu un DEAS (Diplôme d’État d’Aide-Soignant) qui clôture l’année de formation en école spécialisée pour les aides-soignants. Pour entrer dans ce type d’école que sont les IFAS (Instituts de Formation des Aides-Soignants), il faut réussir les épreuves d’entrée et surtout s’être suffisamment préparé, car elles sont particulièrement sélectives.
​​

Pourquoi ce n’est plus un concours ?

 
Le concours, jusqu’en 2019, sous sa première forme avec épreuves de préadmission et d’admission, a été supprimé pour être remplacé par une sélection sur dossier de candidature accompagné d’un oral de sélection pour entrer en IFAS (Institut de Formation d’Aide Soignant). L’information communiquée en date du 13 février 2020 ne concerne pas seulement les concours d’entrée en école d’aide-soignants, mais la plupart des concours d’entrée en école des personnels de la santé.
 
Toutes les modalités d’entrée en IFAS sont précisées par arrêté paru au Journal Officiel du 9 avril 2020.
Pourquoi ce changement ? À l’époque, Madame Agnès Buzin, alors Ministre de la Santé lors du communiqué du 13 avril 2020, souhaitait rendre l’entrée plus accessible et pensait que les concours pouvaient représenter un obstacle pour de nombreux candidats. Cela ne rend pas la sélection plus facile pour autant. En effet, là où certains candidats pouvaient performer et assurer une note minimum à l’épreuve d’écrit, doivent désormais constituer un dossier de sélection, avec une expérience professionnelle et une motivation plus encourageantes que celles des autres, ce qui est plus difficile à établir. Elle reste aussi assez drastique puisque le nombre de places, à chaque session, est limité. Mais la nouvelle procédure d’entrée vise à valoriser les qualités humaines des candidats, en particulier, les qualités relationnelles.
De plus, l’autre changement a concerné le binôme d’évaluateurs qui est devenu, pour tous les entretiens de sélection, une équipe composée d’un aide-soignant en exercice et d’un cadre de santé provenant d’un établissement de formation paramédicale ou d’un formateur infirmier. Avant la réforme de la Ministre de la Santé, les examinateurs pouvaient être des professionnels à la retraite ou des cadres de santé d’autres horizons.
 
Le nouveau dispositif mis en place pour la sélection des candidats en IFAS permet d’évaluer les compétences et les qualités à l’entrée en formation. Quant à la formation en elle-même, dont le cadre est spécifié sur l’annexe de l’arrêté, elle permet, comme le souhaitait la ministre de la Santé, à tous les diplômés en fin du cycle de formation, d’entrer dans le métier d’aide-soignante avec les compétences techniques exigées et d’exercer leur profession en toute sécurité.

concours aide soignante

Quels sont les prérequis pour la formation d’aide-soignant ?

 
Pour entrer en IFAS, il n’y a pas de condition de diplômes.
Le candidat doit avoir 17 ans au minimum, au moment de son entrée en école d’aide-soignant.
Cette formation s’adresse à tous ceux qui ont la vocation pour l’exercice du métier et qui possèdent les qualités personnelles indispensables pour devenir aide-soignant, comme la patience, l’empathie, un bon relationnel, l’esprit d’équipe et une excellente organisation.
Quant aux compétences techniques, elles seront acquises pendant la formation en IFAS, mais il est important que le candidat postulant en école d’aide-soignant ait déjà effectué quelques recherches sur le métier et ait acquis des connaissances pour satisfaire aux besoins de l’entretien d’entrée à cette école grâce à un stage par exemple.
L’entrée en IFAS peut se faire par le biais de la formation initiale ou par le biais de la formation continue pour des salariés ou demandeurs d’emploi souhaitant faire une reconversion professionnelle.
Quant aux candidats qui ont déjà une formation dans le secteur de la santé, selon leur diplôme, ils peuvent suivre une formation partielle grâce aux passerelles dont ils pourront bénéficier en fonction de leur situation.
​​

Quelles sont les épreuves de sélection ?

 
Comme le stipule l’arrêté du 12 avril 2021 qui établit les nouvelles normes pour les concours d’entrée en IFAS, le candidat sera sélectionné sur la base d’un dossier de candidature et d’un entretien oral d’évaluation.
 

La constitution du dossier d’inscription 

Lorsque vous allez retirer ou télécharger votre dossier d’inscription dans l’IFAS de votre choix, vous devrez le compléter de façon détaillée et produire toutes les pièces justificatives exigées, ainsi que celles que vous pensez indispensables pour justifier d’une expérience professionnelle.
Vous pouvez déposer un ou plusieurs dossiers en veillant bien à respecter la date limite de remise du dossier complété de chaque institut auquel vous souhaitez postuler.
Les pièces constitutives d’un dossier de candidature en IFAS sont :
  • Une copie de la pièce d’identité du candidat ;
  • Pour les candidats hors Union Européenne, ils doivent attester de leur niveau en français (C1) par une attestation et produire une copie de leur titre de séjour dont la validité doit couvrir toute la période de formation ;
  • Un curriculum vitae accompagné d’une lettre de motivation (manuscrite) ;
  • La copie des diplômes (si expérience professionnelle antérieure) et/ou copie des titres (traduits en français) ;
  • Pour ceux qui n’ont pas d’expérience professionnelle, on pourra leur demander de produire des copies de bulletins scolaires ;
  • La rédaction circonstanciée d’une expérience vécue (personnelle ou professionnelle) ou la rédaction détaillée du projet professionnel du candidat sur un maximum de 2 pages. Le candidat devra expliquer ses attendus de la formation.
  • Pour un candidat ayant déjà une expérience professionnelle, il devra fournir les attestations de travail et, si possible, les recommandations de ses anciens employeurs ;
  • Produire des attestations de toutes les expériences autres que professionnelles ou scolaires qui peuvent compter pour une évaluation d’aide-soignant (exemple : bénévolat, expérience au sein d’une association, participation à une activité sportive ou culturelle…).
 
La date de dépôt du dossier demandé par l’institut de formation ou le groupement d’instituts doit être respectée à la lettre. Par exemple, si vous visez une session de formation dont l’entrée est en septembre, vous devrez prévoir de déposer votre dossier entre le 25 mai et le 10 juin précédant cette date.
 

Entretien de motivation

 
L’entretien à l’entrée en IFAS permet aux membres du jury d’évaluer les connaissances du candidat sur le métier d’aide-soignant et de vérifier la motivation réelle du candidat.
Un bon entraînement pendant la formation préparatoire est essentiel, car l’exercice peut s’avérer compliqué, surtout à cause du stress qu’il génère.
Or, tout va compter dans cet entretien oral, y compris la faculté du candidat à s’exprimer oralement, sa capacité d’analyse, le développement clair de ses arguments, etc.
Le candidat doit veiller, comme pour tout oral, à arriver le jour J avec une tenue vestimentaire soignée et à faire preuve de courtoisie.
La préparation de cet oral devra inclure :
  • l’acquisition de connaissances sur le métier d’aide-soignant,
  • un bon niveau de culture générale,
  • des connaissances sur l’actualité, notamment tout ce qui touche au secteur de la santé,
  • savoir se présenter et parler de soi et de son expérience (bien maîtriser tout le contenu de votre dossier de candidature),
  • savoir montrer sa motivation pour devenir aide-soignant
Soigner le fonds (sujets abordés), mais aussi la forme (vocabulaire, syntaxe, aisance dans l’expression, débit de parole, etc.) sont indispensables et il faudra veiller à bien vous préparer et vous entraîner pour cet entretien qui s’avère décisif pour votre sélection et votre entrée en IFAS.

compétences aide soignant
​​

Les résultats d’admission en IFAS

 
L’examen du dossier puis l’entretien oral passés, il vous faudra patienter jusqu’aux résultats de la sélection. L’école fait connaître les résultats de la sélection en publiant la liste des personnes admises sur son site web et en affichant cette liste au siège de l’IFAS. De plus, un courrier écrit de confirmation est envoyé à tous les candidats de la session.
Les résultats sont généralement connus en juillet pour la rentrée de septembre, et en décembre pour la rentrée de janvier.
Comme certains candidats peuvent avoir postulé dans plusieurs IFAS, il est important de préciser à l’institut de formation que vous confirmez votre volonté d’entrer en formation, et ce, sous 7 jours ouvrés après publication des noms des candidats sélectionnés.
Chaque institut établit 2 listes : une liste principale et une liste complémentaire. Si le candidat sélectionné sur la liste principale manque à son obligation de donner sa réponse sous 7 jours ouvrés, son nom bascule sur la liste complémentaire et un candidat de cette même liste prendra sa place en liste principale.
Lorsque tous les élèves ont confirmé leur présence en formation, les listes définitives sont transmises par le directeur d’établissement à l’ARS (Agence Régionale de Santé).
Il peut arriver qu’un IFAS n’arrive pas à compléter l’ensemble des places disponibles pour la session de formation, même en utilisant l’ensemble des deux listes (principale et complémentaire). Il lui faudra alors communiquer avec d’autres IFAS de la région afin de « récupérer » des candidats sur liste complémentaire n’ayant pu, faute de place disponible, intégrer la formation de la session ouverte. Pour faciliter cette opération, l’ARS peut recenser et centraliser les informations quant aux places disponibles.
 

Quelles sont les conditions pour être admis en IFAS ?

 
Pour être admis en IFAS, le candidat doit :
  • Avoir l’âge requis (17 ans minimum lors de l’entrée en formation) ;
  • Si son nom apparaît lors du résultat de la sélection et qu’il est admis dans une liste principale, confirmer son accord et son entrée en formation à la date prévue à l’IFAS dans les 7 jours ouvrés suivant l’information du résultat de la sélection.
  • Produire une attestation de bonne santé de son médecin ainsi qu’une attestation vaccinale (requise pour tous les professionnels de la santé).
 
Et bien entendu, comme vu précédemment, chaque candidat est sélectionné grâce à la qualité de son dossier de sélection et la réussite à son entretien de motivation.
La formation en IFAS est accessible pour les candidats de la formation initiale, de la formation professionnelle continue ou de la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience).
À savoir : les IFAS et groupements d’instituts de formation doivent proposer un quota de places de formation – au minimum 10 % des places – à des agents travaillant dans la Fonction Publique Hospitalière (FPH) depuis au moins 3 ans.
 

Quelles sont les dates du concours d’entrée en IFAS ?

 
Le plus souvent, il y a deux rentrées en IFAS. Les dates peuvent sensiblement varier d’une saison à l’autre et d’un institut de formation à l’autre.
C’est l’Agence Régionale pour la Santé, l’ARS, qui établit le calendrier des sélections pour les entrées en écoles d’aides-soignants.
En général, une session est prévue à l’automne (septembre) et une autre au printemps (ou de janvier à mars) selon les demandes de recrutement.
Le mieux est de se renseigner directement auprès de l’IFAS ou de visiter le site internet de l’institut de formation qui met à jour ses informations régulièrement.
Pour l’organisation du candidat et la « logistique » (hébergement, transports, etc.), il est utile de savoir que certains instituts de formation offrent une formule de formation avec la possibilité de l’internat.

 
​​

Comment se préparer au concours d’aide-soignant ?

 
Chaque année, si une ou deux rentrées sont ouvertes dans les écoles d’aides-soignants, les sessions se remplissent vite et les candidats les plus motivés et les mieux notés sur leur dossier de sélection et leur entretien oral sont ceux qui intègrent directement les listes principales et ont donc la chance d’être admis immédiatement en formation. Il faut de ce fait préparer rigoureusement cette étape clé.
Pour cela, le candidat peut suivre une formation préparatoire en présentiel, se préparer avec un centre d’enseignement à distance ou encore travailler seul à sa préparation.
Il doit aussi suivre les informations, car certaines questions orales peuvent être posées sur un sujet d’actualité. Les magazines et les émissions spécialisées dans le secteur de la santé et du social, les débats, les documentaires peuvent également apporter une mine d’informations importantes.
Bien connaître le métier que vous allez exercer et savoir montrer sa motivation est de plus indispensable pour pouvoir répondre à toutes les questions au moment de la sélection.
 
formation distance concours aide soignante
 

La formation à distance pour préparer les sélections en IFAS

 
La formation à distance est un bon compromis pour avoir un cadre pédagogique et se former à son rythme. Pour les personnes qui ont un travail et ne souhaitent pas le lâcher avant d’avoir pu valider leur diplôme d’État d’aide-soignant, ou qui suivent d’autres études, c’est même la solution qui s’impose d’emblée.
 
Les centres de formation à distance ont une idée précise et actuelle du programme d’étude des IFAS et vont donc préparer le candidat sur tous les sujets qui seront abordés plus en détail. Cela permet au candidat d’être très à l’aise s’il est interrogé sur ces sujets au cours de l’entretien face au jury.
De plus, ces écoles mettent les élèves en situation et leur permettent de préparer leur oral de façon optimale. Le cursus préparatoire aborde aussi le dossier de candidature qui sera remis à l’IFAS et servira de support pour évaluer l’élève et sa motivation. Il est de ce fait essentiel que ce dossier soit bien complété et documenté et c’est sur ce point que l’école va aider l’élève.
 
À titre d’exemple, l’école EFM Santé-Social prépare le candidat en lui proposant, à raison de 10 heures de travail par semaine en moyenne sur 12 mois, une aide à la préparation du dossier de sélection en IFAS, un entraînement pour l’oral d’entrée, des cours permettant d’assimiler les connaissances indispensables sur le métier d’aide-soignant et 37 évaluations pour se rendre compte de la progression. L’école intègre en plus 3 ans d’assistance pédagogique pour continuer à soutenir l’élève jusqu’à son entrée dans la vie active. Le coût de la formation préparatoire est très abordable et des paiements échelonnés permettent de se préparer sérieusement sans avoir à casser sa tirelire !
 
Ce type de formation à distance pour aide-soignant est donc particulièrement recommandée pour les personnes qui ne peuvent pas se rendre dans une école préparatoire et qui ont cependant besoin d’un cadre d’enseignement strict et d’un suivi pédagogique sérieux.
 
 

 Les écoles de préparation

 
La formation préparatoire dans une école est aussi possible pour se préparer à l’entrée en IFAS. D’ailleurs, bon nombre d’IFAS proposent aux candidats une classe Prépa qui dure, en moyenne, entre 5 et 6 mois et prépare aux épreuves de sélection, tout en apportant aussi à l’élève nombre de connaissances indispensables pour exercer le métier d’aide-soignant.
 
Les personnes qui assurent la formation sont souvent d’anciens membres de jurys de sélection et peuvent donner de bons conseils et apporter un bon support pédagogique dans la préparation du candidat à son entrée en IFAS. Toutefois, le coût financier ne doit pas être ignoré et pourra se situer entre 1 500 et 6 500 euros selon le statut de l’étudiant. L’assiduité aux cours en présentiel est également un facteur de motivation déterminant pour l poursuite des études.

préparation seul
 

 Se préparer seul(e)

           
Il est possible de se préparer seul(e) si vous avez une très bonne organisation et si vous savez planifier votre programme de révisions. Vous pouvez vous aider en consultant des ouvrages de référence et en visitant des sites internet pour y trouver des informations sur le métier ou des témoignages d’aides-soignants (exemple : sur YouTube, La chaine des aides-soignantes, propose une vidéo intitulée « Réussir son oral », mais elles datent d’avant la réforme du concours).
Des ouvrages, plus récents, pourront intéresser le candidat qui souhaite se préparer seul, notamment :
  • Le Grand Guide IFAS 2023 pour entrer en école d’aide-soignant (Auteures : Corinne Pelletier, Charlotte Rousseau) Edition Dunod (prix indicatif : environ 16,90 euros par exemple sur Amazon.fr).
  • Réussite Admission entrée en IFAS – aide-soignant 2023 (Auteure : Jackie Pillard) Edition Foucher (prix indicatif : approximativement 16,90 euros).
Choisir la solution de travailler seul(e), avec des ouvrages, offre l’avantage d’un coût réduit et permet de s’organiser pour travailler de chez soi. Mais cette solution s’adresse essentiellement aux candidats qui ont une très grande rigueur dans le travail et qui savent travailler seuls, sinon, ils risquent de se démotiver au bout de deux ou trois mois de travail et de perdre du temps, arrivant le jour de l’examen, insuffisamment préparés.
Pour réussir son entrée en institut de formation d’aide-soignant, il faut anticiper au moins un an avant sa rentrée scolaire et se faire aider par une formation préparatoire indispensable pour préparer son dossier de candidature et s’entraîner à l’oral de sélection. En effet, un nombre de places limité est proposé chaque année et la sélection est drastique à l’entrée en IFAS. Il est donc indispensable d’avoir travaillé très sérieusement en amont pour acquérir suffisamment de connaissances sur le métier et son environnement et pouvoir ainsi prouver à vos examinateurs que votre motivation est bien réelle.
 
 
Retour haut de page